Les erreurs à éviter pour un sommeil réparateur dans la chambre parentale

Gamma, beta, alpha, thêta, Delta, ça vous parle ?

Ce sont les ondes cérébrales, des signaux électriques générés par le cerveau.

Ce sont les ondes cérébrales, des signaux électriques générés par le cerveau. Elles varient en fréquence et sont associées à différents états mentaux. Si le cerveau reptilien (partie du cerveau qui gère notre survie) perçoit des dangers, il restera en état de vigilance. Plus le cerveau se sent protégé, plus le sommeil sera réparateur.

Un sommeil réparateur implique généralement des cycles complets de sommeil, y compris des phases de sommeil lent, profond, sans rêves ou activités inconscientes c’est-à-dire des phases où les ondes delta prédominent. C’est pendant cette phase que le corps effectue des récupérations physiques et que les cellules se régénèrent.

Parfois, en dormant 8h d’affilée, nous avons l’impression d’avoir récupéré or le cerveau n’a pas forcément été dans les ondes Delta…

Comment aller dans le Delta pour un sommeil réparateur ? Les 5 erreurs à éviter dans la chambre parentale

Ces erreurs et conseils concernent uniquement la chambre parentale. D’autres conseils sont applicables pour les chambres de bébé et enfants ; en effet, le néocortex (partie du cerveau qui gère nos pensées, raisonnement..) se développe à partir de 5-7 ans donc les réflexes primitifs du cerveau au-dessous de ces âges sont différents d’un adulte.

1 – Intégrer la salle d’eau à la chambre parentale

Pour renforcer l’amour en chambre parental, il est nécessaire d’apporter l’élément terre par la couleur ou des formes par ex. or la salle d’eau (élément Eau) est incompatible avec l’élément terre, il a tendance à refroidir le corps or et ainsi diminuer la libido.

2 – Laisser un vide ou un mur non plein derrière la tête de lit

Le cerveau reptilien a besoin d’être rassuré. Un mur plein (sans fenêtre, verrière…) apporte une protection au cerveau, une tête de lit le protègera davantage.

Dormir avec un mur plein rassurera donc notre cerveau.

A noter : ce n’est pas parce que vous disposez d’un beau mur derrière votre tête de lit qu’il faut y accrocher étagères, cadres … dormir avec des éléments au-dessus de la tête tiendra notre cerveau en alerte et empêchera ainsi un sommeil profond et réparateur!

3 – Peindre son lit en gris, noir ou rouge.

Ces couleurs sont à éviter ! Le gris et le noir pour leurs influences négatives et le rouge car il énerve, difficile de calmer ses pensées dans une chambre rouge.

Ici, sur cette photo, la couleur terracotta est une couleur à privilégier pour la chambre parentale tout comme les roses, beiges…

4 – Ne pas voir la porte d’entrée depuis son lit

Pour un sentiment de sécurité total, une fois couchés, nous devons voir la porte d’entrée car le cerveau a besoin de contrôler ce qu’il se passe. Il faut éviter également d’ avoir les pieds face à la porte.

5 – Orienter le lit vers l’ouest

L’ouest fait place aux ruminations. Les expressions de la langue française le traduisent bien : être à l’ouest ….

L’orientation idéale est le Nord Est. Le Nord est synonyme d’ancrage et l’Est favorise la régénération cellulaire. Ces 2 orientations sont favorables pour un sommeil réparateur.

Cette liste d’erreurs est non exhaustive… Je n’aborde pas les circulations d’énergie dans cet article or elles sont importantes également …

Comme pour cette chambre, vous vous rendez compte que vous avez commis plusieurs erreurs d’agencements ? Nous trouverons ensemble des solutions pour y remédier.